De secrétaire à cadre, il n’y a qu’un pas !

De secrétaire à cadre, il n’y a qu’un pas !

Ce qui manque le plus à l’heure actuelle est un accompagnement des non-cadres vers le statut de cadre et tout ce que celui-ci implique, en particulier l’encadrement. Ce passage n’est pas assez anticipé en entreprise, alors que passer de pair à supérieur par rapport à ses collègues est loin d’être facile.

Voici enfin venue l’évolution de la profession. Une profession qui jouit d’ailleurs d’une assez bonne réputation chez les jeunes (1).
« Titulaire d’un simple diplôme de secrétariat, cela ne m’a pas empêchée de devenir cadre après avoir cumulé cette fonction avec d’autres responsabilités « , se félicite Viviane Cladera qui a suivi Michel Pébereau dans plusieurs services de la Direction du Trésor du ministère de l’Economie et des Finances, en cabinet ministériel, au CCF (racheté par HSBC), à la BNP puis, suite à la fusion avec Paribas, chez BNP Paribas. D’autres parviennent à changer de métier. « J’ai aidé trois assistantes à fort potentiel à évoluer », témoigne Isabelle Parize. « L’une a pris en charge un service consommateurs, une autre s’occupe de relations presse dans une maison de haute couture et la troisième est « office manager » d’un cabinet d’avocats.  »

Près d’une professionnelle sur trois pense que son métier pourrait être externalisé

« L’arrivée des nouvelles technologies a beaucoup amélioré nos conditions de travail, mais, globalement, ce métier ne devrait pas évoluer malgré des niveaux de qualification demandés de plus en plus élevés « , tempère Viviane Cladera. « Les jeunes femmes qui arrivent sur le marché ne sont pas toujours très ouvertes aux conseils… Dans de nombreuses entreprises, la recherche d’une meilleure maîtrise des coûts a remis en cause le binôme : mis à part les  »grands patrons », une assistante peut travailler aujourd’hui pour 3, 4 ou 5 personnes. » Selon un sondage de la Cegos, les fondamentaux du métier restent toutefois préservés (accueil, communication, organisation, rôle de mémoire et de bras droit du manager). Mais, plus spécialisées, les assistantes évoluent vers des tâches de gestion. Près d’une professionnelle sur trois pense que son métier pourrait être externalisé. Et une sur quatre le voit régresser vers des tâches administratives sans intérêt ou bien évoluer vers un assistanat à deux vitesses, composé de « super-assistantes  » et de simples exécutantes, voire vers une mort lente.

Attention, devenir cadre n’est pas forcément la panacée. Certes, il comporte plusieurs avantages sociaux comme un régime de retraite complémentaire qui permet d’obtenir une pension supérieure à celle prévue par le régime de base, un forfait jour pour compenser les dépassements d’horaires, des indemnités de départ, un régime de prévoyance spécifique, une représentation spécifique aux élections prud’homales, ou encore une prise en charge par l’Apec et non Pôle Emploi en cas de chômage … Mais Etant donné les cotisations plus élevées au régime de retraite, la différence entre le salaire brut des cadres et le net est plus grande. Par ailleurs, les cadres ont souvent moins de RTT que les non-cadres puisqu’ils sont rémunérés au forfait jour donc sur la base d’un nombre de jours travaillés dans l’année et non sur un décompte horaire hebdomadaire.
Pour la consultante en relations humaine Sylvaine Pascual, cependant, la re¬conversion est injustement dévalorisée. « On a beaucoup insisté sur les difficultés liées à un changement de carrière et c’est légitime : c’est un parcours complexe. Mais, à force de se concentrer sur les problèmes, on ne voit plus les aspects positifs. Or les personnes qui identifient un métier qui les passionne font preuve d’une grande détermination qui leur permet de gérer de front l’emploi qu’elles veulentquitter et leur nouvelle formation. » (Le Monde : Chef, je veux pas être chef)

Sources : Les Échos, L’Étudiant

(1) Les dix métiers qui attirent le plus sont: caissier, secrétaire, assistant en ressources humaines, vendeur, agent d’entretien, animateur, chef de rang, magasinier, secrétaire comptable et laborantin. (Tribune)

About the Author

Office Manager Services administrator

Comments Are Closed!!!