Assistante, un poste clé mais encore mal payé

Assistante, un poste clé mais encore mal payé

Malgré leurs attentes envers les missions qu’ils leur confient, les managers ne semblent pourtant pas prêts à augmenter les assistants. Seuls 19% d’entre eux estiment en effet que leur salaire brut devrait dépasser 2.000 euros brut mensuel.

Elles ont le sens du relationnel (pour 99% des managers), l’autonomie (98%), la maîtrise des nouveaux modes de communication (91%) et enfin la capacité à prendre des décisions (63%). Comme le rappelle le site Ifocop ; les assistantes sont le « véritable pivot entre le manager, l’équipe et différents interlocuteurs et se voient confier de plus en plus de tâches à forte valeur ajoutée : gestion des achats, gestion des stocks, gestion des appels d’offres, assistance à la clientèle, suivi de dossiers clients, création de modèles de documents, etc.

Reste qu’on les considère moins bien que d’autres professionnels ayant le même niveau d’étude. « Une assistante de direction et un technicien ont par exemple le même niveau de diplôme, mais pas le même salaire », pointe l’économiste Rachel Silvera,. En cause, des stéréotypes et préjugés qui imprègnent profondément les grilles de salaires. C’est ce qui ressort d’un récent sondage Opinionway pour Randstad selon lequel les managers (91%) jugent que ces derniers ont un rôle central au sein de l’organisation.

Texte Made In VO

About the Author

Office Manager Services administrator

Comments Are Closed!!!